L'OACI donne beaucoup d'informations, mais n'est pas suffisant. L'OACI ne renseigne pas sur la date d'issue du document, ni l'adresse, renseignements requis par les autorités de police. C'est pourquoi l'ICAP enregistre ces données en plus de l'OACI quand elles sont disponibles.